topblog Ivoire blogs

17/06/2013

Des chercheurs créent des lentilles de contact façon Google Glass

Après les lunettes connectées, les lentilles de contacts seraient-elles la prochaine étape ? Plusieurs équipes de chercheurs travaillent sur cette possibilité, et leur collaboration débouche sur un projet prometteur.


Lentille, Google Glass

Jang-Ung Park, un ingénieur de l'institut national des sciences et technologies d'Ulsan, en Corée du sud, a mis au point avec son équipe une lentille de contact souple intégrant « un mélange transparent, hautement conducteur et extensible de nanofils de graphène et d'argent » capable de reproduire les caractéristiques d'affichage des Google Glass, au plus près de l'œil. Comme souvent dans ce type de projet, le dispositif a été testé sur des lapins, dont l'œil est proche de celui de l'humain. Les résultats ont été concluants puisqu'après 5 heures, aucun animal ne témoignait d'une gêne.

« Notre objectif est de proposer des lentilles de contact pouvant proposer les mêmes fonctionnalités que les Google Glass » a expliqué Jang-Ung Park lors de la présentation du prototype. Mais le chercheur a ajouté qu'il faudrait encore beaucoup de travail pour disposer d'un système totalement fonctionnel : comme un prototype similaire présenté par des chercheurs de Washington fin 2011, seul un pixel est actif dans cette lentille de contact.

Reste que la popularité des Google Glass, qui vont sans doute contribuer à la démocratisation de ce type d'affichage connecté, semble accélérer la recherche en matière de lentilles de contact de ce type. Technology Review souligne que plusieurs projets du genre sont actuellement en cours de développement dans les laboratoires du monde entier, des USA à la Corée du Sud, en passant par la Belgique ou la Suisse.

Reste que le modèle développé par l'équipe de Jang-Ung Park s'avère plus résistant que les standards de l'industrie des lentilles de contact, et laisse passer jusqu'à 94% de la lumière visible, en plus d'être très flexible. Autant d'atouts qui permettent d'assurer une utilisation optimale est sûre d'un dispositif porté très près d'un organe sensible.

Les chercheurs s'accordent à dire que de telles lentilles pourraient rendre de fiers services dans de multiples domaines médicaux, bien plus de les lunettes connectées. Des lentilles de contact connectées pourraient, par exemple, intégrer des capteurs de contrôle du film lacrymal de l'œil, ou encore filtrer la lumière pour compenser les problèmes de vision.

Les commentaires sont fermés.