topblog Ivoire blogs

10/06/2013

Mercato OL : Aulas prend tout le monde à contre-pied

OL, Mercato



Jean-Michel Aulas a fait savoir sur Twitter qu’il comptait bien conserver Lisandro Lopez !

Certains présidents refusent catégoriquement d’évoquer les dossiers en cours sur le marché des transferts. Jean-Michel Aulas n’est pas fait de ce bois-là, bien au contraire. Le patron de l’Olympique Lyonnais n’a aucune réticence à parler transferts, et ce même sur les réseaux sociaux, où il est régulièrement interpellé par ses fans et ses détracteurs. Sa dernière sortie, dans le magazine Mag2Lyon, a quelque peu fait jaser sur les réseaux sociaux. « On aurait dû régler le départ de Bafé Gomis lors du mercato d’hiver. Cela aurait permis à Lisandro de jouer à son poste. (…) On aurait montré à Lisandro qu’il était plus important que d’autres, car c’est un joueur qui marche beaucoup à l’affectif », avait ainsi déclaré JMA.

Ce à quoi les internautes n’ont pas manqué de répliquer : et Gomis n’est-il pas lui aussi un affectif, alors qu’il a toujours fait part de sa volonté de rester et de s’imposer à Lyon ? Pour le président lyonnais, Bafé Gomis a toujours intérêt à partir. « Bafé a intérêt à choisir un club pour jouer l’année de pré coupe du monde au Brésil et il sera très heureux », a-t-il posté sur son compte. Alors que tout semblait prouver un départ de Lisandro cet été (à commencer par son émotion et ses adieux au public lors du dernier match de la saison), on pourrait donc assister à un nouveau rebondissement.

Jean-Michel Aulas privilégie l’Argentin à l’attaquant international français et il espère bien le conserver la saison prochaine. « Je suis heureux de penser que s’il retrouve son poste et le brassard il va rester à l’OL et nous emmener en Champion’s League », a-t-il écrit. Lisandro est donc loin d’effectuer son retour en Argentine, destination qu’il semble privilégier. La confiance que lui témoigne JMA après une saison pourtant très délicate pourra-t-elle le pousser à rester une saison supplémentaire ?

Les commentaires sont fermés.