topblog Ivoire blogs

05/06/2013

Internet : 15% du trafic mondial s'opère via le mobile

Aujourd'hui, 15% du trafic Web mondial est mobile, révèle une étude du cabinet kpcb. Une progression de cinq points sur un an, qui modifie profondément les usages des internautes.


L'internet mobile ne cesse de progresser. La démocratisation des smartphones et autres tablettes lui permet de s'octroyer à ce jour 15% du trafic Internet mondial, annonce une étude du cabinet Kleiner Perkins Caufield Byers. Ce taux pourrait même atteindre les 25% d'ici à la fin 2014. Les investissements réalisés sur les réseaux permettent aujourd'hui aux mobinautes de naviguer toujours plus aisément sur l'Internet mobile et de profiter de nouveaux usages.

Le cabinet a recensé en 2013 2,4 milliards d'internautes dans le monde, soit 902 millions de plus qu'en 2008. Une tendance largement favorisée par la progression du trafic Web, de cinq points sur un an. Le parc mondial de smartphones s'élève en 2013 à 1,49 milliard de terminaux, soit un taux de pénétration de 21% et une croissance annuelle de 31%. En France, kpcb recense 33 millions de smartphones en circulation, soit 46% du parc mobile total. Début mai, l'Arcep avait effectivement évalué le marché français à 71 millions de lignes ouvertes.

La Chine, marché moteur de l'Internet mobile

La Chine apparaît d'ailleurs comme un élément moteur de cette tendance, puisqu'il est l'un des rares pays à voir son trafic mobile dépasser celui du PC. En effet, 75% des internautes chinois se connectent via leur smartphone, contre 71% via leur PC. Les chinois passent même en moyenne plus de temps sur leur mobile et sur Internet que leurs homologues américains. Autre tendance marquante, le marché sud-coréen, sur lequel les internautes ont formulé d'avantage de requêtes via leur smartphone que leur ordinateur.

Le mobile s'impose progressivement comme un vecteur de communication à part entière, drainant une audience toujours plus grande. Reste que les annonceurs se montrent encore frileux lorsqu'il s'agit de la monétiser, puisque le mobile n'a pesé en 2012 que pour 3% de leurs dépenses totales aux États-Unis. Le papier, sur lequel les américains passent aujourd'hui deux fois moins de temps, accapare de son côté 23% des dépenses.

Les mobinautes partagent toujours plus de contenus

Cette progression majeure de l'internet mobile a eu un réel impact sur les usages. On assiste aujourd'hui à une véritable explosion des contenus partagés, grandement facilités par les appareils mobiles. En moyenne, 24% des sondés dans le monde indiquent partager toute sorte de contenus ou « davantage de contenus » qu'auparavant.

Sur Facebook, 350 millions de photos sont partagées quotidiennement sur son réseau, lorsque YouTube annonce 100 heures de vidéos mises en ligne chaque minute. De son côté, Vine a vu son nombre d'utilisateurs actifs doubler sur un mois en avril par rapport à l'évolution du parc d'iPhone américain. La tendance touche également les marchands en ligne puisqu'un acteur comme Groupon affirme que 45% des transactions sont désormais effectuées sur mobile aux États-Unis, contre 14% il y a un an.

Les commentaires sont fermés.