topblog Ivoire blogs

30/05/2013

Microsoft / WebMatrix : un IDE Web combiné à Drupal, Joomla, Wordpress...

Gratuit, le nouvel outil de développement Web de Microsoft est conçu pour les projets de site Web léger. Son originalité ? Il permet d'intégrer des composants PHP.


L'outil de développement WebMatrix a été lancé par Microsoft en version finale aujourd'hui à l'occasion de la conférence américaine CodeMash. Derrière ce nouveau produit, l'éditeur se place sur le créneau des outils pour le développement Web léger et peu complexe en termes d'architecture.

Sa principale originalité ? Proposer un éditeur prenant en charge à la fois les langages ASP.Net et PHP (avec fonctions d'autocomplétion, de coloration syntaxique...). Une première pour le géant dont l'historique reste marquée par un positionnement fortement axé sur le modèle propriétaire.


Mais WebMatrix va plus loin. Il permet de reprendre et d'intégrer des infrastructures de gestion de contenu Web Open Source parmi les plus courramment utilisées : Wordpress, Joomla! et Drupal notamment. "WebMatrix permet d'intégrer des composants ASP.Net ou PHP, en se connectant à une galerie de composants Web", commente Bernard Ourghanlian, directeur technique et sécurité de Microsoft France. "Cette galerie offre à la fois des CMS Open Source, et des objets visant à faciliter le déploiement d'un site, comme la mise en place de fonctions de paiement PayPal ou basées sur Facebook et Twitter."

Un système de mise à jour en ligne pour bénéficier des dernières versions des composants Open Source

"Nous avons collaboré au développement de WebMatrix, notamment sur le plan de l'intégration de l'outil avec le CMS Drupal", commente Damien Tournoud, directeur technique de Commerce Guys et l'un des architectes de Drupal 7. "Nous avons été mis dans la boucle des prè-release. Ce travail se situe dans la droite ligne de notre collaboration avec Microsoft depuis 2008-2009, qui a abouti au support de SQL Server par Drupal 7."

Lors de l'installation de WebMatrix, l'outil Web PI ( Web Platform Installer 2.0) de Microsoft intervient pour comparer la configuration locale du développeur, les composants PHP et .Net qu'il a déjà installés, avec les dernières versions disponibles sur les sites des différents projets Open Source. Le même dispositif gère ensuite pour la maintenance des applications.

L'optimisation du référencement des pages n'a pas été oublié par Microsoft

WebMatrix est livré avec le serveur Web de Microsoft en version allégée (IIS Express) et la base de données SQL Compact. Mais également les frameworks OSS PHP et OSS ASP.Net. L'outil intègre des CMS Open Source reposant sur Asp.Net, comme c'est le cas de DotNetNuke. Et c'est via la technologie d'analyse de CMS, ORCA (Object-oriented Reconstruction for CMS Analysis) qu'il prend en charge d'autres types de CMS, notamment PHP.


En aval, des modules complémentaires sont également proposés dans WebMatrix pour optimiser techniquement le référencement des pages. Un assistant permet de choisir un hébergeur, en intégrant la contractualisation commerciale et la mise en ligne du site, en mode FTP par exemple. "Pour l'heure, des passerelles sont proposées avec deux hébergeurs français : Ikoula et Netissime. "Amen devrait les rejoindre très prochainement", confie Bernard Ourghanlian.

Sur le plan des langages Web, WebMatrix supporte HTML5 et CSS3. Téléchargeable gratuitement sur le site de Microsoft, WebMatrix pèse moins de 50 méga octets. La base de données MySQL est-elle supportée ? La réponse est oui. "L'ensemble de la pile PHP3.5 est prise en charge par WebMatrix. La base PosgreSQL ne l'est pas. Mais nous avons bonne espoir que cette communauté nous rejoigne", précise Damien Tournoud.

Naturellement, l'outil n'offre pas la puissance de Visual Studio, notamment sur le plan des langages supportés (leur nombre est beaucoup plus important dans Visual Studio), ou encore du développement en équipe, des tests, notamment de montée en charge, et de la gestion du cycle de vie des applications (ALM). "S'ils veulent aller plus loin, les développeurs ont la possibilité de passer à Visual Studio, avec lequel WebMatrix s'intègre pleinement", précise Bernard Ourghanlian.

Les commentaires sont fermés.