topblog Ivoire blogs

08/05/2013

Leonardo (PSG) suspendu à titre conservatoire

La commission de discipline de la Ligue a décidé de suspendre Leonardo à titre conservatoire pour son geste envers M. Castro après PSG-VA dimanche et va enquêter. Thiago Silva a lui écopé de deux matches ferme suite à son expulsion.


La Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel n’a pas réservé le même sort aux deux Brésiliens du PSG dont le cas était examiné mardi. Si Thiago Silva est fixé, Leonardo devra encore patienter pour l’être définitivement. Mais il a été suspendu à titre conservatoire, "en raison de la gravité des faits", selon les termes du communiqué publié par la LFP. Suspecté d’avoir bousculé dans les couloirs du Parc des Princes Alexandre Castro, l’arbitre de la rencontre PSG-Valenciennes dimanche dernier (1-1), le directeur sportif parisien a vu son dossier mis en instruction. Expulsé pour avoir bousculé M.Castro, le capitaine du PSG a écopé de deux matches ferme de suspension.

Leonardo (PSG) suspendu à titre conservatoire - Football - Ligue 1 L’ancien Milanais manquera le déplacement à Lyon (12 mai 2013, 36e journée) et la réception de Brest (18 mai 2013, 37e journée). Il sera requalifié pour le voyage à Lorient (26 mai) en clôture de la saison. Ce pourrait ne pas être le cas de Leonardo. Non convoqué devant la Commission de discipline pour s’expliquer mardi, comme il l’a indiqué au Parisien, l’ex-entraîneur de l’Inter sera interdit "de vestiaire, de terrain et de toute fonction officielle". Selon Pascal Garibian, président de la Commission interrogé par Infosport+, les juges n’ont pas étudié avec attention les images et attendent de recevoir le directeur sportif du PSG avant de se prononcer. Dans l’œil du cyclone depuis le week-end dernier, M.Castro était lui bien présent pour livrer sa version des faits.

Leonardo : "Je n’ai pas bousculé l’arbitre"

C'est ce que Leonardo a fait mardi dans les colonnes du Parisien. "Je viens pour parler avec l’arbitre. À ce moment-là, le délégué me bloque et me pousse vers l’arbitre. Du coup, je touche l’arbitre avec mon dos. Cela s’est passé exactement comme ça. Moi, je n’ai pas bousculé l’arbitre. D’ailleurs, l’arbitre ne se sent pas agressé. Il sait très bien ce qui s’est passé." Selon le barème de la LFP, Leonardo risque jusqu’à un an de suspension et la Ligue pourrait même infliger un retrait de points au PSG. Elle a d’ailleurs montré sa sévérité dans un autre dossier étudié mardi dans la soirée. Après s’être penché sur les incidents survenus lors de Bastia-Ajaccio (1-0, le 2 mars), la Commission a décidé "d’infliger une suspension de terrain d’un match ferme au SC Bastia et à l’AC Ajaccio. (…) Cette sanction s’appliquera lors des deux prochains derbys corses entre les deux clubs. Ces deux matchs devront en outre être joués à huis clos."

Dans les autres décisions de la soirée, Chris Mavinga (Rennes), sanctionné d’un carton rouge pour avoir poussé dans le dos Dario Cvitanich (Nice) dimanche, a écopé de deux matches de suspension ferme. Expulsé dans le même match, Nemanja Pejcinovic (Nice) a été suspendu une rencontre. Anthony Mounier (Montpellier) a lui été sanctionné de deux matches de suspension, dont un avec sursis, par la Commission de Visionnage suite à son geste sur Benoît Trémoulinas (Bordeaux) le 13 avril dernier. Carlos Henrique (Bordeaux est lui convoqué dans un délai minimum de quinze jours en raison de son tacle très dangereux sur Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne) vendredi dernier, qui lui a valu un avertissement.

10:20 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.